Assurance auto et location de voiture entre particuliers

louer une voiture

Loin de n’être qu’un poste de dépense, un véhicule peut aussi devenir une source de revenus grâce à la location de voiture entre particuliers. Que vous vous lanciez dans cette pratique de consommation collaborative en passant par des sites internet spécialisés ou en toute autonomie, il convient de connaître les précautions à prendre en matière d’assurance.

L’assurance auto et la location entre particuliers depuis une plateforme

Les sociétés de location de voitures entre particuliers fleurissent sur le web. Elles prennent en charge l’ensemble des démarches durant tout le temps de la location. C’est également l’entreprise qui prend automatiquement en charge l’assurance auto, qui se substitue à celle du propriétaire de la voiture et lui permet ainsi de conserver son bonus si le locataire provoque un sinistre. Prenez le temps de vous renseigner pour savoir si elle couvre tous les conducteurs, qu’importe l’âge, leurs antécédents routiers et l’ancienneté du permis, mais aussi les véhicules quel que soit le nombre de kilomètres, l’ancienneté de la voiture, etc.

Veillez à ce que le contrat inclut une garantie d’assistance en cas d’accident ou de panne. Généralement, il protège également des risques de vol et d’incendie. Dans tous les cas, la garantie responsabilité civile est obligatoire. Celle-ci prend en charge les dommages corporels et matériels que le conducteur pourrait causer à un tiers.

Une assurance auto adaptée à la location de particulier à particulier sans intermédiaire

Si vous louez un véhicule en direct, contactez votre assureur car l’assurance auto de particulier permet rarement un usage à des fins commerciales. Elle doit proposer une indemnisation en cas de dommages matériels du véhicule, mais aussi couvrir le risque de vol et d’incendie. Veillez à ce que le contrat ne fasse pas la mention d’une clause de conduite exclusive, ou la franchise sera majorée en cas d’accident provoqué par une autre personne.

En outre, la garantie d’assistance est un précieux atout : si le véhicule venait à tomber en panne, l’assureur prendra la totalité des frais à sa charge. Avec une assurance adaptée, la responsabilité du propriétaire ne sera pas engagée en cas d’accident provoqué par le locataire. Si vous prenez une voiture en location, demandez au propriétaire de vous délivrer une attestation d’assurance sur laquelle figure tous ces éléments.

Dans le cas où le véhicule n’est pas assuré en tous risques, le locataire a tout intérêt à souscrire une garantie individuelle conducteur.

Les règles d’indemnisation en cas d’accident

Si vous avez loué une voiture sur un site internet, vous y trouverez tous les renseignements nécessaires afin de connaître les démarches à entreprendre en cas de sinistre. Sinon, le propriétaire doit déclarer les dommages à sa compagnie d’assurance.

Il appartient néanmoins au conducteur de remplir le constat amiable, sans oublier d’y faire figurer ses coordonnées. Quoi qu’il en soit, les dégâts matériels de l’automobile sont remboursés selon les garanties contractuelles.

Le conducteur est fautif et le contrat ne comprend pas de garanties dommages ? Sachez que l’assureur ne vous indemnisera pas. En revanche, tout dommage corporel sera intégralement pris en charge au titre de la responsabilité civile.