Etes vous assuré contre le vandalisme ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

vandalisme sur une auto

Un matin avant de vous rendre au travail, vous retrouvez votre voiture rayée par des coups de clé ou les vitres brisées. Votre assurance auto vous indemnise contre les actes de vandalisme. Pour cela, suivez le guide !

Le vandalisme, un acte arbitraire

Aucun véhicule n’est épargné par le vandalisme, qui peut occasionner des dommages particulièrement préjudiciables :

  • Pneu crevé
  • Portière enfoncée
  • Rayures sur la carrosserie
  • Vitres fracturées
  • Rétroviseurs ou essuie-glaces arrachés
  • Tags ou dessins
  • Incendie
  • Etc.

Pourtant, ces dégradations volontaires constituent un délit sanctionné par les articles 322-1 et suivants du Code pénal. Faute de pouvoir identifier le coupable, il est rare de pouvoir appliquer les condamnations prévues par la loi. Le propriétaire se retrouve alors contraint à prendre en charge des réparations parfois très coûteuses.

Porter plainte et déclarer l’acte de vandalisme à votre compagnie d’assurance

Avant de contacter votre compagnie d’assurance, déposez une plainte au commissariat de police ou de gendarmerie dans les 24 heures. Le procès-verbal rédigé pendant cet entretien est en effet indispensable pour demander à votre assureur la prise en charge des réparations du véhicule. Détaillez précisément la dégradation, photos à l’appui, car le montant de l’indemnisation dépend de cette description.

Sachez que vous disposez d’un délai de 48 heures à compter du constat de l’incident pour le déclarer à la compagnie d’assurance. N’attendez pas pour effectuer les démarches !

Comment êtes-vous couvert par votre assurance auto ?

Sauf dans le cas très hypothétique de pouvoir identifier l’auteur du délit, l’assurance auto demeure l’unique solution pour prétendre à une indemnisation. Si vous êtes assuré en tous risques, les dégradations seront intégralement prises en charge.

Si vous êtes assuré au tiers, les dégâts ne sont pas couverts, à moins que vous ayez souscrit l’option vandalisme ou que, par chance, le vandale ait été retrouvé. Sa responsabilité civile endossera alors les dégâts.

Enfin, si vous êtes assuré au tiers étendu, vous bénéficiez de la garantie vol et/ou bris des glaces.

Les différentes garanties

  • En fonction de votre situation, vous ferez jouer une ou plusieurs de ces protections, qui figurent dans la plupart des contrats d’assurance auto dès la formule tiers étendu :
  • la garantie vol vous couvre lorsque des objets vous ont été dérobés après l’effraction de votre véhicule, ou que votre voiture a fait l’objet d’une simple tentative de vol ;
  • la garantie incendie fonctionne seulement si votre automobile est entièrement ou en partie brûlée ;
  • la garantie pneu permet d’être indemnisé en cas de crevaison malveillante ou accidentelle ;
  • la garantie bris de glace agit dès l’instant où des vitres ou le pare-brise ont été détériorés ;
  • la garantie vandalisme, qui exige que l’action soit localisée sans être réalisée dans un but précis. Ainsi, elle ne s’applique pas si un malfaiteur fracture votre portière dans l’intention de voler l’autoradio. Vous aurez parfois à payer une franchise, ce qui est le cas quand le responsable n’a pas pu être identifié ou si votre véhicule était mal garé au moment des faits.