Comment assurer un véhicule importé ?

assurance des voitures importées

Vous êtes tombé sous le charme d’une magnifique cylindrée hors de nos frontières ? Avant d’investir dans une voiture à l’étranger, il est préférable de connaître les formalités à accomplir pour la rapatrier dans les conditions optimales.

Les justificatifs indispensables

Les véhicules terrestres à moteur, autrement dit voitures, motos et vélomoteurs, ont l’autorisation de circuler dans l’Hexagone seulement s’ils respectent les règles de sécurité et de construction du Code de la route. Afin de pouvoir rouler avec votre nouveau véhicule sur le territoire français, vous devez détenir :

Rapatriement et assurance

Généralement, l’automobile a fait l’objet d’une radiation des fichiers de son pays d’origine. Par conséquent, elle n’est plus autorisée à rouler étant donné qu’elle n’est pas immatriculée. Dans le cas où votre voiture a été achetée en Allemagne ou en Belgique, vous pouvez apposer des plaques temporaires. Peut-être que le véhicule n’a pas été radié avant la vente ? Vous pouvez alors suggérer au vendeur de procéder à cette démarche une fois que vous serez revenu en France. Puis, vous serez dans l’obligation de demander un certificat d’immatriculation provisoire auprès de la préfecture de votre choix, valable un mois.

De plus, votre assureur vous remettra une note de garantie produisant les mêmes effets que l’attestation d’assurance tant que le contrat définitif n’est pas signé. Ce document est la preuve formelle que vous êtes couvert en cas de sinistre.